À propos

DES MEMBRES CONSEIL

LES MEMBRES
CONSEIL AU SOUTIEN
DU CA !
 

Tous les Membres Conseil s’impliquent dans différents comités afin d’apporter de nouvelles idées et de l’aide aux membres du CA. 

Les Membres Conseil de l’Association des infirmières et infirmiers d’urgence du Québec (AIIUQ) ont été nommés dans ces fonctions pour leur expertise dans les différentes sphères de la pratique infirmière d’urgence. Ils travaillent avec les membres du conseil d’administration (CA) de l’AIIUQ pour soutenir le développement et la mise en œuvre des activités de l’association.

Joanie Bouchard

William Brindamour

Mirelle Gagnon-Gervais

Carole-Anne Joncas

Amélie Samson

William Tessier

Koralie Yergeau

Koralie Yergeau, inf. a eu l’occasion d’acquérir la majorité de son expérience professionnelle à l’urgence de Val-d’Or, depuis 2020, à la suite de l’obtention de son DEC en soins infirmiers. Il est ainsi possible de nommer parmi ses intérêts la pratique infirmière en région. De plus, elle s’intéresse particulièrement aux soins infirmiers en contexte autochtone, elle a suivi des cours en sciences infirmières ainsi qu’en études autochtones à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT).  Ayant à cœur l’amélioration de ses pratiques et connaissances, Koralie est présentement en voie de terminer son baccalauréat à l’Université McGill. Ses intérêts en ce qui concerne la pratique d’urgence ne cessent de s’élargir et elle a bien hâte de voir où ceux-ci la mèneront.

William Tessier est un infirmier de la relève qui possède une expérience significative en soins critiques, notamment à l’urgence et aux soins intensifs. Au niveau académique, William a complété une maîtrise en sciences infirmières, au cours de laquelle il s’est intéressé au choc de transition des infirmières nouvellement diplômées qui débutent leur carrière dans les milieux de soins critiques, ainsi qu’aux stratégies à mettre en place pour assurer une saine transition. Ses travaux lui ont valu la mention d’honneur de la Faculté de médecine et des sciences de la santé qui souligne l’excellence académique et la qualité du travail de recherche des meilleurs étudiants aux cycles supérieurs.

Depuis 2018, William s’implique activement dans le développement des activités de l’AIIUQ. Également, depuis janvier 2022, William porte la voix de plus d’une vingtaine d’associations et parties prenantes qui se positionnent pour le rehaussement de la norme d’entrée dans la profession, l’importance du soutien clinique pour les infirmières novices et la pleine occupation du champ d’exercice des infirmières pour réorganiser les soins de santé. Finalement, il exerce maintenant à temps plein à titre de chargé de formation pratique à l’Université de Sherbrooke. Ainsi, en plus de valoriser l’importance d’un programme de transition pour les infirmières nouvellement diplômées, il assure également l’arrimage de la théorie avec les milieux cliniques.

Amélie Samson, inf., CSU(C), M.Sc. (ét.) a débuté sa carrière à l’urgence de l’hôpital de la Cité-de-la-Santé de Laval, de 2011 en 2017, à la suite de sa formation en soins infirmiers au collège Bois-de-Boulogne. Elle a ensuite complété un baccalauréat en sciences infirmières, avec concentration soins critiques, à l’université de Sherbrooke en 2013. Amélie s’est tournée vers l’éducation, à l’Université McGill, comme chargée d’enseignement, notamment dans les cours de techniques de soins, d’examen clinique et de simulation. Parallèlement, elle a suivi la Formation des éducateurs en simulation (SET) du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada en 2018. Elle a aussi complété le microprogramme Pratique avancée en soins de plaies de l’Université de Sherbrooke en 2019 et a obtenu la certification en soins d’urgence de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) la même année. Amélie à un intérêt pour les accès vasculaires, les soins de plaies, la simulation, les soins critiques et les technologies de l’information et des communications. Depuis 2019, elle poursuit ses études à la maîtrise en sciences infirmières (cheminement interventions) à l’Université de Sherbrooke. Son projet se concentre sur le débreffage à la suite de simulation en sciences infirmières.

Carole-Anne est infirmière clinicienne ayant suivi le cheminement DEC-BAC à l’UQAC, diplôme technique obtenu depuis 2012. Son expérience se situe principalement avec la clientèle d’urgence de l’hôpital Saint-François d’Assise au CHU de Québec où elle pratique depuis près de 9 ans. Elle y occupe maintenant un poste d’infirmière clinicienne avec mandat de monitrice clinique depuis 2020. De plus, elle anime des séances de discussions à titre de monitrice clinique au sein du cours de fondements biomédicaux en sciences infirmières à l’Université Laval.

Académiquement, depuis l’automne 2018, elle a entrepris l’accomplissement d’une maitrise en sciences infirmières volet mémoire à l’Université Laval. Son mémoire consiste en l’élaboration d’un guide de pratique clinique sur la présence des familles en salle de stabilisation lors de manœuvres de réanimation cardiorespiratoire à l’urgence. Elle a également complété un microprogramme de 1er cycle en soins critiques au cours de 2021-2022.

Impliquée au sein de sa profession et de la relève, Carole-Anne fait partie du comité jeunesse de l’ORIIQ pour la région 03 depuis 2018. Elle prend également part à titre de membre conseil au sein de l’AIIUQ depuis 2019.

Mirelle Gagnon-Gervais a commencé sa carrière comme infirmière en médecine-chirurgie au Centre Hospitalier de l’Université de Montréal puis au Centre hospitalier Universitaire Vaudois en Suisse. Elle a découvert les soins d’urgence au CHUM à son retour au Québec et y travaille depuis plus de 10 ans. Elle a un intérêt particulier pour la formation, l’intégration de la relève infirmière et le triage à l’urgence, ce qui l’a amené à devenir instructrice CTAS et EPICC. Elle est membre-conseil à l’AIIUQ depuis 2020 et siège au comité formation et au comité éditorial de la revue.

À venir.

Joanie Bouchard est chargée de cours à l'Université de Sherbrooke en soins critiques et sciences biologiques, elle s'investit également dans la formation initiale en tant que monitrice de stage en médecine et en pédiatrie. Joanie est une infirmière passionnée qui a travaillé pendant 10 ans à l'urgence du Centre hospitalier de l'Université de Sherbrooke (CHUS). Elle a ensuite exercé pendant 1 an en pédiatrie du CHUS. Elle poursuit actuellement une maîtrise en intervention clinique avec un projet axé sur l'intégration des infirmières nouvellement diplômées dans les soins critiques grâce à un programme de mentorat par les pairs. Joanie est également en train de compléter un microprogramme en pédagogie des sciences de la santé à l'Université Laval, se spécialisant en simulation. Son intérêt marqué pour la formation continue, l'enseignement et la simulation se reflète dans son engagement actif dans la formation continue du personnel de l'urgence. Récemment, elle est devenue membre du conseil de l'Association des infirmières et infirmiers d'urgence du Québec (AIIUQ).